Archive for the ‘Gourmandises’ Category

Sablés au citron

2 août 2011

Avec cette recette de sablés au citron, je termine ma thématique inspirée de l’échange sur le thème des étoiles.

Pour environ 50 biscuits, il vous faut :
– 350 g de farine,
– 100 g de beurre,
– 100 g de sucre,
– 1 dL de lait,
– ½ paquet de levure chimique,
– le zeste de 2 citrons,
– 1 pincée de sel.

Dans une casserole à feu doux, faîtes fondre le beurre et le sucre sans faire bouillir.
Laissez ensuite tiédir.
Dans une terrine, mélangez la farine au lait, à la levure et au sel. Ajoutez les zestes de citron puis l’appareil « beurre fondu + sucre ».
Formez une boule et laissez reposer 1 heure.
Ensuite étalez la pâte au rouleau sur 0,5 cm d’épaisseur.
Découpez les sablés avec des emporte-pièces.
Les déposez sur une plaque recouverte de papier cuisson et faîtes cuire au four à th7 pendant environ 8 à 10 minutes (surveillez la coloration).

SablesCitron

Gourmandises célestes...

Si vous le souhaitez, vous pouvez faire un glaçage à badigeonner sur les sablés pour rehausser le goût. Je ne l’ai pas fait pour mon swap car en mai, envoyer des étoiles glacées par colis postal aurait conduit à un carnage…

Donc pour le glaçage, il faut mélanger 3 cuillères à soupe de jus de citron et 8 cuillères à soupe de sucre glace. Ensuite, badigeonnez les biscuits avec ce mélange puis mettez-les à nouveau au four pendant 3 minutes.

Bon appétit !

Publicités

Palmiers feuilletés

15 août 2010

L’envie de retrouver un goût de mon enfance me fait vous proposer la recette de ces petits palmiers en pâte feuilletée.

palmiersfeuilletesB

Petits palmiers feuilletés...miam miam !

Prenez une pâte feuilletée au beurre prête à être déroulée (je ne suis pas assez courageuse pour me lancer dans la préparation d’un vrai feuilletage, désolée !).

Etalez-la puis, avec un pinceau, humidifiez la face supérieure de pâte avec de l’eau.

Ensuite saupoudrez toute la surface de la pâte avec du sucre en poudre (environ 4-5 cuillères à soupe).

Rabattez progressivement 2 bords opposés de pâte, pour former des replis successifs et finir avec une bande rectangulaire.

Découpez des tronçons d’environ 1 cm de large et placez-les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Laissez de l’espace entre chaque tronçon car lors de la pousse, ils risquent de se coller les uns aux autres.

Faîtes cuire à thermostat 6 (180°C) environ 20 minutes, jusqu’à ce que les petits palmiers prennent une jolie couleur dorée sans brûler.

Sortez du four à la fin de la cuisson et laissez le caramel formé refroidir avant de placer les palmiers sur une grille.

Dégustez… en espérant que cela vous ait rappelé des souvenirs de goûter de votre enfance !

palmiersfeuilletes

Préparation des palmiers.

Steak haché à la crétoise

22 juillet 2010

Aujourd’hui, je vous propose d’essayer une recette inspirée d’une île grecque : les steaks hachés à a crétoise.

Pour 4 steaks, il vous faut :
– de la viande hachée de bœuf (500 g environ),
– du fromage de brebis, feta, en barquette (200 g),
– des olives vertes dénoyautées (50 – 60 g),
– de l’ail (1 gousse),
– du thym,
– du poivre.

Préparez la farce : coupez en petits morceaux les olives et la feta saupoudrée de poivre et de thym.
Hachez l’ail.

Dans un saladier, mélangez à la main tous ces ingrédients sans trop écraser.

Séparez en 4 parts égales la viande hachée. Étalez avec la paume de la main chaque portion de viande de manière à former une « galette » pas trop fine.

Remplissez de farce chaque galette de steak puis à la main, formez des « chaussons » pour l’enfermer de viande. Celez bien les bords en appuyant pour éviter que la farce ne s’échappe lors de la cuisson.

Faites cuire dans une poêle avec de l’huile d’olive sur chaque face, en les retournant délicatement.
C’est prêt !

steakcretoise

Steaks hâchés à la crétoise

Chez moi, on les mange avec de la purée !
Bon appétit.

Petites douceurs aux fruits d’été

30 juin 2010

Pour les goûters et les desserts, je ne peux que vous conseiller les muffins d’Aaricia.

Elle propose sur son blog une délicieuse recette de muffins chocolat & groseilles que j’ai aussi réalisés avec des cerises et des framboises.

muffins

Muffins chocolat & fruits d'été

Contrairement à Aaricia, je préfère quand le muffin est complètement chocolaté donc je le fais fondre avec le beurre.

Pour de plus grands gâteaux, je les fais cuire dans des cassolettes ou des ramequins.

Bon appétit !

Salade d’été aux lentilles

6 juin 2010

Basée sur cette recette-ci , je vous donne une idée de salade aux lentilles pour cet été.

salade lentilles

Salade d'été aux lentilles

Faîtes cuire 250 g de lentilles vertes dans de l’eau non salée pendant 20 minutes environ. Egouttez-les puis laissez-les refroidir.

Mettez 50 g de raisins secs à tremper dans de l’eau froide. Au bout de 30 minutes, égouttez-les.

Emincez une grosse échalote.

Cassez des noix pour obtenir environ 50 g de cerneaux.

Coupez en morceaux 50 g de tomates confites (ou tomates cerise), 50 g de féta et quelques tranches de jambon cru.

Mélangez délicatement tous les ingrédients dans un saladier. Réservez au frais jusqu’au moment de servir, avec une vinaigrette balsamique et quelques feuilles de basilic.

Qu’en pensez-vous ?

J’ai testé… la soupe aux fanes de radis roses

25 avril 2010

Parce que des végétariennes m’en avaient parlé, parce que je trouvais l’idée de manger leurs feuilles intéressante, j’ai testé la soupe aux fanes de radis roses.

J’ai lu diverses recettes sur le net et j’ai choisi de faire simple, histoire d’en avoir le goût authentique.

Voici le protocole à suivre :

Lavez bien les fanes de radis roses puis coupez-les aux ciseaux (pour éviter que les longues fibres s’emmêlent dans le mixeur : le mien n’a pas survécu à l’étape de hachage 😦 ).

Dans une poêle, faites revenir un peu d’huile d’olive et 2 échalotes émincées.
Mettez-y les fanes de radis et faites-les réduire à feu doux.

Epluchez et coupez en dés une grosse pomme de terre que vous rajoutez dans la poêle.

Versez 0,5 L d’eau sur les légumes et laissez mijoter à feu doux pendant 15 minutes environ, le temps que la pomme de terre soit cuite.

Mettez de côté une partie du jus de cuisson puis mixez les légumes jusqu’à obtention d’une soupe veloutée. Rajoutez du jus si la soupe est trop épaisse.

Salez et poivrez à votre goût.

C’est prêt.

Soupe de fanes de radis

Soupe de fanes de radis roses

Verdict : chez moi, nous n’avons pas apprécié cette soupe car nous l’avons trouvé fade et sans véritable goût (en cherchant bien, on dirait des épinards dilués…).

Du coup, je ne sais pas si je réitèrerai l’expérience. A moins que l’une d’entre vous me donne SA recette de délicieuse soupe aux fanes de radis roses.

Gâteau aux poires, amandes et chocolat

20 avril 2010

Aujourd’hui, je vous invite à découvrir une recette de gâteau aux poires, amandes et chocolat.

gateaupoireschocoamande

Gâteau aux poires, amandes et chocolat.

Coupez en dès 1 grosse boîte de poires au sirop et saupoudrez de cannelle.

Dans un saladier, mettez 150 g de sucre, 150 g de farine, 1 demi sachet de levure chimique et 125 g de poudre d’amande ou de noisette (ou un mélange des deux). Bien remuez.

Y ajoutez 4 oeufs puis 125 g de beurre fondu tiède.

Mélangez le tout puis incorporez 100 g de pépites de chocolat et les poires.

Remuer délicatement puis verser dans un moule à manqué beurré.

Faire cuire au four 40 min environ à 180°C (th 6).

Saupoudrez de sucre glace avant de servir.

Servi tiède, le gâteau a ses pépites de chocolat fondantes !

Si vous décidez de l’essayer, j’attends vos avis.

Petite friture aux chocolats

3 avril 2010

Pour remplir mes oeufs en papier mâché, j’ai décidé de faire moi-même de la friture aux chocolats.

Bon, cela n’est pas une mince affaire car pour travailler le chocolat, il faut respecter une courbe de température bien précise. Et j’ai beau être conseillée, surveillée et aidée par mon pâtissier de mari, cela n’a pas été si fastoche que ça.

Si vous voulez essayer, il vous faut :
– des moules à friture : les miens sont en plastique mais il en existe en alu,
– du bon chocolat : 4-5 tablettes de chaque type (blanc, au lait et noir avec un minimum 70 % de cacao),
– des amandes et noisettes concassées et des raisins secs pour faire de la friture façon mendiant,
– un saladier,
– une spatule,
– une poche et une douille de faible ouverture (un sac alimentaire dont une pointe est coupée très légèrement peut faire l’affaire),
– et un micro-onde : désolée pour les puristes qui recommandent le bain-marie, mais autant mettre un peu de technologie dans les traditions quand ça peut aider !
facultatif : un thermomètre culinaire.

moules à friture

Mes moules à friture de chocolat

Revêtez-vous d’un tablier (non, je ne sous-entends pas que vous non plus vous ne savez pas cuisiner proprement, mais le chocolat, ça tache !).
Dans le saladier, cassez en morceaux les tablettes de chocolat d’un même type. A titre indicatif, pour une cinquantaine de chocolats, j’ai utilisé 4 tablettes. C’est important car vous devez adapter votre quantité de chocolat à travailler en fonction de nombre de moules disponibles par fournée.

Placez le saladier au micro-onde à faible puissance : faites chauffer doucement jusqu’à apparition de chocolat fondu. Remuez bien à la spatule. Testez la température du chocolat en posant la spatule sur votre lèvre : le chocolat doit être chaud (45°C environ donc ce n’est pas tiède). Si ce n’est pas le cas, remettez le au microonde quelques secondes, remuez et re-testez.

Une fois cette première température atteinte, remuez bien et laissez refroidir la masse : le chocolat devient pâteux, plus épais (il doit atteindre 26°C environ).

Pendant le refroidissement du chocolat, torréfiez au four les amandes et noisettes concassées 10 minutes (Th 6 ou 180°C). Sortez-les du four.

Nettoyez vos moules en lustrant l’intérieur avec du coton : une surface propre et bien frottée est gage d’un chocolat lisse et qui se détachera correctement du moule.

Maintenant, attaquez la dernière étape de la courbe de température du chocolat qui est la plus délicate : réchauffez au microonde juste quelques secondes pour rendre le chocolat plus souple et tiède : on doit atteindre 31°C environ donc testez en cours de chauffe ! S’il est trop chaud, vous n’avez plus qu’à recommencer un cycle de refroidissement – chauffe…

Remuez bien, puis versez le chocolat dans la poche à douille.
Remplissez les moules au fur et à fur puis tapez les moules pour chasser les bulles d’air et lisser le chocolat.
Si vous le souhaitez, ajoutez les amandes, noisettes et raisins puis appuyez légèrement dessus pour les enfoncer dans le chocolat.

Laissez refroidir au réfrigérateur (15-20 minutes) puis démoulez votre friture en tapant les moules.

S’il vous reste du chocolat dans la poche, videz-le dans le saladier, ajoutez une tablette et recommencez le cycle complet !

Ah, maintenant que les gourmets connaissent le travail que demande le chocolat, je sens qu’ils apprécieront encore plus leur gourmandise préférée !

friture de chocolat

Y a de la friture sur la ligne...

Beignets de Carnaval

24 mars 2010

Certes, Mardi Gras est passé depuis belle lurette mais par chez moi, il y a encore quelques défilés pour le Carnaval donc j’estime qu’il n’est pas trop tard pour partager avec vous une recette de délicieuses pâtisseries.

A l’occasion du Mardi Gras, je choisis de faire des beignets appelés « bugnes lyonnaises ». J’essaye régulièrement d’autres recettes (notamment sans période de repos pour la pâte) mais je garde une préférence inconditionnelle pour les bugnes. On ne peut même pas dire que je sois chauvine car je ne suis pas originaire de la région lyonnaise 😉

Bugnes Lyonnaises de Carnaval

Pâtisserie de Carnaval : bugnes lyonnaises

Voici la recette :

Bugnes lyonnaises

Pour 6 personnes

Mélanger dans une terrine ou un robot : 500 g de farine et 125 g de beurre ramolli.
Incorporer 4 oeufs, 60 g de sucre, 2 sachets de sucre vanillé, 1 cuillère à café de levure chimique, une pincée de sel, 3 cl de rhum et 5 cl de lait.

Bien mélanger et travailler la pâte jusqu’à ce qu’elle se détache de la terrine.
Laisser-la reposer 2 heures minimum au frigo, recouverte d’un torchon.

Fariner le plan de travail, diviser la pâte en plusieurs paquets et les étendre un à un (1 mm d’épaisseur environ).
Découper des rectangles (5 cm x 3 cm, par exemple) et inciser-les au milieu.
Faire passer l’une des extrémités dans le trou comme pour les « nouer ».

Faire frire les bugnes de chaque côté (jusqu’à obtention d’une belle couleur rousse) puis les égoutter sur du papier absorbant.
Les saupoudrer de sucre glace et les déguster sans tarder !