Posts Tagged ‘maison’

Vide-poches ou corbeilles de rangement

2 novembre 2010

Je vous présente les 2 vide-poches confectionnés pour ma belle-sœur, assortis à son cadre porte-collier 😉

vide-poche

Pour être prête à trier, ranger et décorer !

Pour créer une corbeille « fourre-tout », j’ai découpé un rectangle de ce tissu qui est réversible. Pour le grand format, les dimensions du tissu sont environ 65 cm par 25 cm et pour le petit format environ 50 cm par 20 cm.

Pour éviter l’effilochage, j’ai cousu un ruban assorti sur tout le pourtour du tissu avant de procéder à l’assemblage : couture du fond et d’un côté.

Pour que la corbeille tienne debout, il suffit de coudre les 2 pointes opposées du carré qui forme le fond, carré dont l’une des diagonales est la première couture du fond.

Euh, vous me suivez ou vos souvenirs de mathématiques sont trop lointains ???
Allez, voici un petit schéma du fameux fond de la corbeille :

Fond-corbeille-vide-poche

Une petite explication schématisée pour coudre le fond.

On peut retourner les bords du haut du vide-poche pour adapter sa taille au contenu ou pour un effet déco.

Tissu d’ameublement et rubans de Mondial Tissus.

Publicités

Divers petits travaux terminés

28 octobre 2010

J’ai continué à accessoiriser ma maison en offrant à ma porte côté jardin, un double boudin de porte pour contrer les courants d’air froid. Un ancien boudin de porte, du tissu épais et de l’ouatine pour créer le second boudin et la partie reliant les 2 boudins, un brin de couture et le tour est joué !

Pour la petite princesse de mon amie Stéphanie, j’ai refait un bandeau pour les cheveux. J’ai utilisé un tissu liberty rose, issu d’un vêtement chiné.

Pour un anniversaire, j’ai fini mon stock de perles rouge orangé en fabriquant un nouveau collier à 3 rangs. Le modèle diffère légèrement de mon premier essai.

boudin-porte-divers

Quelques bidouilles en vrac.

Couture pratique

25 septembre 2010

Depuis que j’ai ma machine à coudre de compèt’, je me lance dans la confection d’accessoires pratiques pour la maison.

Ainsi, pour cacher les boîtes de rangement et le matelas d’appoint qui squattent sous mon lit, j’ai cousu un cache-sommier.

Je n’en suis pas peu fière car grâce à cet exercice, j’ai appris à faire des plis creux. J’ai suivi les explications et conseils de Coupe couture et utilisé un grand drap plat acheté en grande surface.

cache-sommier

Un cache-sommier et cache-bazar...

Après 4 ans de bons services, mon panier à linge provenant de chez l’ami suédois Ikea a commencé à rendre l’âme. Sur un vide-grenier, j’ai chiné un ancien rideau en toile épaisse et en m’inspirant du tuto de Libellule du Nord, j’ai fait un nouveau sac à linge.
J’ai utilisé les pattes du rideau pour l’accrocher à l’armature métallique. Pour pouvoir l’enlever et le laver, j’ai crée des boutonnières… une première qui m’a provoqué quelques pics d’adrénaline ! Le résultat de ces trous-trous n’est pas terrible mais ça fera l’affaire pour cette fois.

panier-linge

Un nouveau panier à linge aux couleurs de la salle de bain !

Journées de la maison contemporaine

8 juin 2010

Depuis plusieurs années, courant juin, je vais visiter des maisons, appartements et lofts rénovés, créés ou décorés par des architectes.

C’est l’occasion de rencontrer les professionnels et les propriétaires de lieux hors du commun, qui font rêver et donnent des idées.

JourneeArchitecture10

Journées d'architectures à vivre (Edition 2010)

Ces visites de logements contemporains permettent aussi de discuter de projets de réaménagement ou de réhabilitation qui doivent s’intégrer dans un patrimoine culturel, naturel et architectural.
Sans oublier le côté écologique des matériaux et le challenge des économies d’énergie.

Enfin, grâce à ces journées, on se rend compte que faire appel à un architecte n’est pas uniquement réservé à une élite ! Ouf, je peux continuer mes plans sur la comète…

Sur le site, vous trouverez certainement une habitation ouverte aux visites lors de ces journées de la maison contemporaine.