Posts Tagged ‘retouche’

Vide-poches ou corbeilles de rangement

2 novembre 2010

Je vous présente les 2 vide-poches confectionnés pour ma belle-sœur, assortis à son cadre porte-collier 😉

vide-poche

Pour être prête à trier, ranger et décorer !

Pour créer une corbeille « fourre-tout », j’ai découpé un rectangle de ce tissu qui est réversible. Pour le grand format, les dimensions du tissu sont environ 65 cm par 25 cm et pour le petit format environ 50 cm par 20 cm.

Pour éviter l’effilochage, j’ai cousu un ruban assorti sur tout le pourtour du tissu avant de procéder à l’assemblage : couture du fond et d’un côté.

Pour que la corbeille tienne debout, il suffit de coudre les 2 pointes opposées du carré qui forme le fond, carré dont l’une des diagonales est la première couture du fond.

Euh, vous me suivez ou vos souvenirs de mathématiques sont trop lointains ???
Allez, voici un petit schéma du fameux fond de la corbeille :

Fond-corbeille-vide-poche

Une petite explication schématisée pour coudre le fond.

On peut retourner les bords du haut du vide-poche pour adapter sa taille au contenu ou pour un effet déco.

Tissu d’ameublement et rubans de Mondial Tissus.

Publicités

Mini prix pour maxi déception et séance couture gratuite

12 août 2010

Ah les promesses des catalogues de vente par correspondance…

Pendant les soldes, j’ai acquis pour trois fois rien une tunique en coton froissé, version « imprimé », de chez LaRe*oute : je m’imaginais déjà avec mon pantacourt et mon fameux sac à main jaunes (et oui, je suis la mode, môa 😉 ).

Quand j’ai déballé et essayé ma tunique taille 36 (ce n’est pas pour me la jouer, hein, c’est juste pour montrer combien c’est hyper mal taillé), j’ai été plus que déçue : elle était beaucoup trop large et ne tombait pas du tout sur mes hanche de la même façon que sur celles du mannequin du catalogue…

Et en plus, cette tunique était trop courte pour devenir une robe. Et racheter un leggin pour pouvoir la mettre…pfff !

tunique1a

Pfff...

Donc j’ai pris mon courage à deux mains et mes ciseaux : j’ai coupé les volants en gardant la coulisse avec le lien et j’ai enlevé 2 bons centimètres de chaque côté pour qu’elle soit plus près du corps.

J’ai ainsi obtenu une tunique trapèze que je peux resserrer en bas et qui, surtout, va avec mon pantacourt jaune ;-).

tunique1b

AaHhh !!

Montrer ses gambettes

19 juillet 2010

Il y a plus d’un an, sur un vide-grenier, j’ai acheté une longue robe en lin rose poudré. Je trouvais que la « lourdeur » du tissu ne lui donnait pas une allure élégante mais plutôt un style « sac à patates ».

Du coup, avec l’aide de ma nouvelle amie, j’ai nommé ma vraie machine à coudre, j’ai osé retoucher cette robe.

Roberaccourcie

Un coup de ciseaux et zou...

J’ai donc coupé 32 cm depuis le bas de la robe et cousu un ourlet simple. Du coup, ça lui donne un air plus léger. Et je peux porter cette robe même pour aller travailler.

Certes, il n’y a rien d’exceptionnel à cette opération de retouche mais c’est mon premier essai sur un vêtement, alors je n’en suis pas peu fière !